Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 14:30

Lors des congés de la fête de l’Aid el Hadra, nous sommes parties Claire et moi-même à la découverte de la vallée de la Qadisha, accompagnées par Yves, un ami scout français vivant au Liban depuis trente ans. Durant ces deux jours, Yves a su nous transmettre son amour pour ce merveilleux endroit.

 

                                             VALLEE QADISHA

                                       

L’histoire de cette vallée remonte au IV° siècle, où des hommes, voulant rompre avec la civilisation, ont quitté les villes, en quête de nourriture spirituelle. Ils se sont installés pauvrement dans des  cabanes ou dans des grottes, débarrassés de tout superflu, partageant leur vie entre le travail manuel, la méditation et la prière. C’est ainsi que les grottes de la montagne se sont peuplées d’ermites, donnant le nom de Qadisha, c’est-à-dire « la Sainte », à la vallée.

Certains ermites ont ensuite choisi de vivre ensemble et c’est en plein milieu de la Vallée Sainte que la première communauté monastique au Liban a vu le jour. Elle a pris le nom de Qannoubine (du grec kénobios = vie commune). D’autres couvents ont été fondés plus tard mais celui de Notre Dame de Qannoubine avait la primauté sur tous. Aujourd’hui, il ne subsiste que quatre couvents dans la vallée, dont celui de St Antoine Qozhaya et de Saidet Hawqa que nous avons eu la chance de visiter.

 

         Couvent de Qozhaya 5        à l'aube 2 

L’histoire si riche de cette vallée est telle qu’aucun randonneur ne peut rester insensible au charme et à la quiétude de ce lieu.

 

Notre randonnée a commencé au couvent de St Antoine Qozhaya, où réside actuellement une communauté de moines de l’ordre libanais maronite. Nous avons laissé là le petit van de Yves pour partir en direction du couvent de Qannoubine. C’est sur un chemin escarpé que nous avons pu mesurer la splendeur de la vallée, entaille de plus de 900 m dans un massif montagneux assez vert, à la flore très variée.

Depuis le sentier nous avons aperçu dans la roche des traces d’anciens ermitages.

Après trois heures de marche nous sommes arrivés au couvent de Qannoubine. Nous avons passé la nuit non loin de là, à la belle étoile, autour d’un petit feu de camp, une vraie ambiance scoute !

 

 

         campement 2    qadisha 179

 

Le lendemain, nous sommes repartis de bonne heure pour retourner à notre point de départ à Qozhaya. Nous avons marqué une pause au couvent de Hawqa, entièrement construit sur le flan de la falaise ! Hawqa a connu son heure de gloire puisque c’est dans ce couvent que fut fondée en 1624 la première école de théologie du Proche-Orient. Longtemps vide, le monastère vient de retrouver une nouvelle vie avec l’installation d’un ermite venu de Colombie.

C’est encore sous le charme de la Vallée Sainte que Yves nous a déposées au bus à Becharré.

Quatre heures plus tard, nous regagnions Jieh des souvenirs plein la tête….

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dcc-mathauliban
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de dcc-mathauliban
  • Le blog de dcc-mathauliban
  • : Mon projet de volontariat de solidarité internationale au Liban en tant que professeur de français.
  • Contact

La DCC

Je pars avec la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Recherche

Liens