Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 14:55

 

« A l’horizon encore éloigné devant nous, sur les derniers degrés des montagnes noires de l’Anti-Liban, un groupe immense de ruines jaunes, doré par le soleil couchant, se détachait de l’ombre des montagnes, et se répercutait des rayons du soir. Nos guides nous le montraient du doigt et s’écriaient : Baalbek ! Baalbek ! C’était en effet la merveille du désert, la fabuleuse Baalbek, qui sortait tout éclatante de son sépulcre inconnu, pour nous raconter des âges dont l’histoire a perdu la mémoire. »

                                                                 Lamartine, Voyage en Orient.

 

                                       plaine de la Beqaa

                                                                 la plaine de la Beqaa

 

Baalbek est une ville située au nord de la plaine de la Beqaa, la zone agricole la plus vaste du pays. Le site archéologique de Baalbek, construit par les Romains en hommage au dieu Soleil (Baal) est majestueux. La taille exceptionnelle des constructions a d’ailleurs suscité de nombreuses légendes. Ainsi, on aurait invoqué l’intervention de géants ou de djinns dans la réalisation de cette œuvre !

 

La visite de l’acropole de Baalbek commence avec les propylées (l’entrée du sanctuaire) qui donnent accès à une grande cour où s’accomplissaient les principaux rites de purification, d’où la présence de bassins.

L’autel pour les sacrifices des animaux était situé au milieu de cette cour.

 

     propylées  grande cour        

                           l'entrée du sanctuaire                                              la grande cour

 

Derrière cette cour se trouvent les ruines du temple de Jupiter qui surpasse par ses dimensions tous les temples du monde antique gréco-romain.

 

      temple de Jupiter  colonnes du temple de Jupiter

               les escaliers pour accéder au temple                                    les 6 colonnes

 

A côté, on peut admirer le temple de Bacchus, incroyablement bien conservé et aux proportions gigantesques. Il est en effet à lui seul, plus vaste que le Parthénon d’Athènes.

 

 

                                               temple de Bacchus

 

Vous pourrez accéder à d'autres photos de la visite en allant voir l'album "Baalbek" présent sur le blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by dcc-mathauliban
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de dcc-mathauliban
  • Le blog de dcc-mathauliban
  • : Mon projet de volontariat de solidarité internationale au Liban en tant que professeur de français.
  • Contact

La DCC

Je pars avec la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Recherche

Liens