Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 16:07

Samedi, nous avons fait notre première sortie à Beyrouth, à une heure de bus environ de Jieh.

C était l occasion de tester les transports en commun car il faut savoir que la conduite au Liban est assez anarchique ! 

Nous sommes allees direction le centre ville, voir la place des martyrs, nommée ainsi en hommage aux martyrs libanais pendus ici le 6 mai 1916 par les autorités ottomanes pendant la première guerre mondiale. La majestueuse Mosquée Mohamad El Amine, qui se trouve juste à côté (voir photo ci-dessous) est la plus grande du Liban.

 

                                  la mosquee Mohamad El Amine

 

 

 Nous avons ensuite fait un rapide passage dans les grands centres commerciaux où l’on y a retrouve tous nos reperes d’occidentales (pour le shopping pas de probleme, avis aux amatrices !).  Puis nous nous sommes promenées dans le quartier ouest, le quartier Hamra très animé, après avoir fait une petite pause dans le jardin du Sanayeh et à la librairie Antoine qui propose un très grand nombre d’ouvrages en français. J ai d’ailleurs acheté une super méthode Assimil pour apprendre l’arabe libanais (chaque pays du proche orient ayant son propre dialecte) ! Depuis dix jours, j ai appris pas mal de mots et les Libanais sont souvent agreablement surpris que l on fasse l effort de parler leur langue. Eux-mêmes  parlent souvent l anglais, le francais et l arabe.

Nous avons termine notre excursion a l’extrémité ouest de la ville, la ou les Beyrouthins aiment se promener ou  même faire leur jogging sur « la corniche » qui surplombe la mer.

 

                               la corniche

Partager cet article

Repost 0
Published by dcc-mathauliban
commenter cet article

commentaires

caroline 05/10/2011 13:38


Ah, tu m'as fait peur, j'ai cru que toi, tu étais allée faire un jogging !


Présentation

  • : Le blog de dcc-mathauliban
  • Le blog de dcc-mathauliban
  • : Mon projet de volontariat de solidarité internationale au Liban en tant que professeur de français.
  • Contact

La DCC

Je pars avec la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Recherche

Liens